Artistes
Philippe Audibert NEW RAG TRIO feat Sylvain Glévarec le 24/11/2017 le 14/11/2017
Pas de commentaire

Bonjour à Tous,

L’hiver est en train de s’installer, avec les matinées un peu plus fraiches, mais encore sans la neige ! Ferons-nous du ski cette année dans l’Oise ? Avant les fêtes de fin d’année nous vous invitons pour une soirée de rag-time au Jazz Club La Ferme à Gouvieux !

Nous avons le plaisir d’accueillir le batteur Sylvain Glévarec qui a invité le clarinettiste Philippe Audibert et son projet « NEW RAG TRIO » le 24 novembre 2017. Philippe est un virtuose de la clarinette avec un renommé international pour son swing et son musique « New Orleans » !

Le trio de PHILIPPE AUDIBERT se compose de :

  • Philippe Audibert – clarinette
  • Felix Hunot – banjo
  • Jean-Marie Conthier-Maurin – tuba

featuring

  • Sylvain Glévarec – batterie

Réservez vite vos places. Du jazz, comme toujours, de très haut niveau !!

RESERVATION
Vendredi 24 novembre 2017 à 21h
A La Ferme, 24 rue de la Mairie, Gouvieux
Participation sur place 13 Euro

  1. Réservation online : Réserver
  2. Réserver auprès de Jocelyne : 06 83 60 95 95
  3. Réserver par email à Michel : michelkus@hotmail.com

PHILIPPE AUDIBERT « NEW RAG TRIO »

Ce trio s’est constitué au printemps 2013 afin de revisiter un univers musical un peu délaissé par les orchestres de jazz traditionnel. Il s’agit de compositions magistrales de Jelly Roll Morton, surtout, mais aussi de Scott Joplin et de quelques autres créateurs des années 1920 (plus quelques compositions personnelles). Ce sont des morceaux qui sont développés en plusieurs parties, pour la plupart, truffés de trouvailles musicales, et qui donnent en outre l’occasion de restituer le travail des cracks de la clarinette de l’époque, les Johnny Dodds, Omer Siméon, Albert Nicholas etc.

Ceux qui connaissent Philippe Audibert (peut-être par son surnom : Alfred) savent qu’il est un improvisateur hors pair, swing-man irrésistible à la sonorité extraordinaire. Et s’il prend plaisir à évoquer les gloires du passé, au bout du compte il fait toujours du « Alfred ».

Voici quelques exemples de la musique de Philippe Audibert. Vous êtes invités à regarder et à écouter quelques extraits :

Philippe Audibert :

Le New Rag Trio joue King Porter Stomp

Publié par NEW RAG TRIO sur mardi 2 décembre 2014

La première partie sera annoncée très bientôt.

Visitez également notre site web : www.jazzoise.org

Jazzicalement – Med vänliga hälsningar

/Jahrl Stefan Norberg

BIOGRAPHIES

PHILIPPE AUDIBERT – sax soprano, ténor et clarinette

Philippe AudibertPhilippe AUDIBERT est passé maître dans l’interprétation du jazz classique sous toutes ses formes.

Sur sa clarinette ou au soprano, c’est tout naturellement qu’il  « joue et parle » la langue et l’accent de Sidney Bechet, et, quand il s’exprime au saxophone ténor, c’est non moins naturellement que le son, le phrasé, qui sont les siens évoquent irrésistiblement Lester Young.

Plus connu dans le milieu des musiciens sous le nom d’Alfred, Philippe Audibert est monté à Paris voici bientôt 30 ans, après avoir travaillé la clarinette au conservatoire de Nîmes. Il est passé maître dans l’interprétation du jazz classique sous toutes ses formes. Adepte d’un swing rondement mené, improvisateur prolixe, la richesse de son phrasé et la chaleur de sa sonorité lui ont valu de jouer avec des musiciens américains tels que Bill Coleman, Al Singer, William « Cat » Anderson, Benny Waters, Joe Turner, Wallace Davenport… C’est généralement paré d’un superbe harnachement comprenant un saxophone ténor, un saxophone soprano et une clarinette qu’il évolue musicalement avec un faible évident pour le répertoire de Sidney Bechet qu’il interprète joliment. On ne va pas énumérer toutes les fantaisies dont il est capable, mais sachez que l’on ne s’ennuie jamais avec lui.

SYLVAIN GLEVAREC – batterie

Sylvain a obtenu le 1ier prix à l’unanimité de l’Ecole AGOSTINI et Médaille d’Or du Conservatoire National de Région de CERGY-PONTOISE.

Il commence à jouer dans le Big Band de Roger GUERIN, puis il accompagne Alain JEAN-MARIE, Michel GRAILLIER, Marc FOSSET, Marc LAFERRIERE, Daniel HUCK, Jean-Loup LONGNON, Stéphane GUERAULT, Claude TISSENDIER, Marcel ZANINI, René et Olivier FRANC, etc…

Il a collaboré en 2010 au CD de Cécile McLORIN SALVANT avec le JF BONNEL 5TET

Il joue actuellement chez : L’ANACHRONIC JAZZ BAND, IRAKLI ET LES LOUIS AMBASSADORS,  SWING HOUSE 4TET, le TRIBUTE TO SWING BIG BAND de Michel DELAGE accompagne régulièrement les chanteuses américaines Gilda SOLVE et Catherine RUSSELL.

Sylvain est un batteur au swing remarquable et stylé, fidèle au son des années 30/40. Pourvu de solos brillants et visuels, il a bien su capter le jeu des grands batteurs tels que SYDNEY CATLETT, BABY DODDS, ZUTY SINGLETON, GENE KRUPA, RAY BAUDUC

FELIX HUNOT – guitare et banjo

Fort d’une formation musicale très poussée (guitare, musicologie), il s’est pris d’affection pour le banjo et le jazz New-Orleans, et en est devenu un expert, aussi bien en accompagnement qu’en solo.

Né en 1985, Félix débute l’apprentissage de la guitare à l’âge de onze ans. A la suite de plusieurs années de cours particuliers il intègre l’école de musique Sainte-Cécile de Draguignan dans le Var où il s’immerge dans l’univers des musiques actuelles.

Après ses études secondaires, il s’installe en 2003 à Aix-en-Provence où, parallèlement à sa progression dans la classe de jazz du conservatoire de musique Darius Milhaud, il entreprend le cursus de musicologie à l’Université Aix-Marseille I où il acquiert de solides bases théoriques ainsi qu’une profonde connaissance du monde musical.

En 2007, peu après l’obtention de sa Licence de musicologie avec mention « très bien », il profite d’un programme d’échange dans le cadre de sa première année de Master pour s’établir une année à Montréal, au Canada. Outre l’opportunité de tenir le pupitre de guitariste dans le Bigband du département, sa participation au programme d’ »interprétation Jazz » de l’Université de Montréal lui vaut d’étudier l’arrangement et l’orchestration.

En 2010 et à la suite de la rédaction d’un conséquent mémoire universitaire ayant pour sujet le pianiste Lennie Tristano et le Jazz Be-bop, Félix valide avec mention « très bien » son Master II de musicologie et s’oriente pleinement vers la carrière d’interprète Jazz. Diplômé l’année suivante du DEM de la classe de Jean-François Bonnel, il s’installe peu après à Paris où il côtoie l’essentiel de la scène jazz locale.

Egalement banjoïste confirmé, Félix est sidemen dans de nombreuses formations dont l’esthétique varie du Jazz New-Orleans/ Dixieland au Jazz moderne et avec lesquels il se produit fréquemment en France.

JEAN-MARIE GONTHIER-MAURIN – tuba,

Jean-Marie est le battement de coeur de l’orchestre. Un rôle de soubassement qui ne l’empêche pas de monter au filet de temps à autre.

Les commentaires sont fermés.

RETOUR A LA LISTE
Pas de commentaire